Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Chiffres du chômage : biaisés

Le haut commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsch, a admis que seuls 50 % des allocataires du revenu minimum d'insertion (RMI) sont inscrits à l'ANPE, et ce notamment parce "qu'on leur demande de ne pas s'y inscrire pour ne pas alourdir les statistiques", selon un compte rendu officiel de l'Assemblée nationale publié mercredi 7 novembre."De ce fait, il n'est jamais question pour eux d'accompagnement professionnel. Cela est totalement inacceptable", a-t-il ajouté devant les députés de la commission finances et affaires sociales, lors de l'examen des crédits de la mission solidarité dans le cadre du budget 2008.

Promouvoir une France des propriétaires

Bientôt l'extinction du paupérisme ? Par un communiqué du lundi 2 janvier 2007, l'UMP sarkozyste affirme vouloir promouvoir une France des propriétaires parce que Le parc HLM comme celui du locatif aidé doit être un parc de transition qui permette ensuite une accession sociale à la propriété. Nous voulons également que l'hébergement d'urgence soit renforcé, mais qu'il ne soit qu'un logement temporaire et non pas une solution permanente d'accueil comme c'est malheureusement trop souvent le cas pour un certain nombre de familles en grande précarité.

Est-ce que cela fait cens ? Ce n'est pas certain. Je vais faire une proposition plus concrète. Si on supprime l'assemblée nationale et ses 577 députés (en vertu de la ruptura tranquilla sarkoziensis ou tabula rasa chiraciensis), ce sont par an et au bas mot, 1500 maisons à 100 000 euros que l'on pourra offrir aux citoyens exemplaires et méritants, membres du parti unique. Imaginons la France d'après avec la langue de bois d'aujourd'hui !


Page précédente | Page suivante


Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

518v