Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

En 2011, la descente continue

L'UMP a voulu braconner sur les terres du FN : le PS l'emporte aux cantonales d'Asnières-Nord-Flachat. Il est trop tard pour reprendre l'UMP en main. La descente continuera, parce que sa recomposition s'avère impossible. Ses caciques s'accrochent à leurs fauteuils comme des huîtres sur les rochers de la baie de Fukushima.

Bon vent au nouveau conseiller régional PS.

Quand on veut, on peut

Il faut que l'UMP grotesque et en charpie d'Asnières et du 92 se prenne une bonne gauche au second tour des cantonales 2011, avant qu'elle ne retrouve un jour peut-être sa bonne droite, ni aeschlimano-soumise, ni populiste.

Aux urnes citoyennes ! Aux urnes citoyens ! Comme l'a dit Devedjian : il faut nettoyer les écuries d'Augias. Veto à l'UMP d'Asnières et son passif. Ticket pour les défenseurs d'une république sociale et généreuse. Asnières-Nord vaut bien un Luc Bérard de Malavas, fut-il socialiste. Après ? Il sera temps de voir.

Grande galette d'Asnières avec Karoutchi

Le samedi 26 janvier prochain, Jean-Claude Boutiffard (délégué de la 2e circonscription des Hauts-de-Seine et conseiller national UMP) et Manuel Aeschlimann (élu de la République mis en examen) ont le plaisir de convier les militants UMP à la grande gamelle d'Asnières-sur-Seine. Cette année, ce sera le 26 janvier à 19h30 à l'espace Concorde, en présence de Roger Karoutchi (secrétaire d'État auprès du Premier ministre), à défaut de Nicolas Sarkozy.

Il y aura une surprise.

Le douloureux rapport de la Chambre Régionale des Comptes

La Chambre Régionale des Comptes d'Île de France a rendu son rapport 2007 à la mairie d'Asnières-sur-Seine dans les tous derniers jours d'octobre. Ce rapport ne peut peut être rendu public qu'en Conseil municipal. Seconde contrainte, il ne peut peut être rendu public dans les trois mois qui précèdent une élection municipale. Or le maire d'Asnières ne fait que quatre conseils par an (!), et le prochain est programmé en décembre.

La seule solution pour que les administrés prennent connaissance du rapport de la Chambre Régionale des Comptes, c'est d'organiser un Conseil municipal en novembre. Mais le peu démocrate maire UMP renâcle. Il faut se mobiliser entre militants responsables et signer la Pétition pour la transparence du rapport de la Chambre Régionale des Comptes à Asnières

Halte aux dérives. Le rapport est mauvais ? Et alors ? La transparence des comptes est sacrée.

L'UDF/Modem allié objectif de l'UMP ?

En déclarant à l'AFP que «La stratégie du MoDem est d’incarner le pluralisme, pas de faire l’appoint circonscription par circonscription quand il manque des voix aux uns ou aux autres», Eric Azière, chargé des rappels à l'ordre, des élections et des fédérations à l’UDF Mouvement démocrate, oeuvre objectivement pour la réélection de Manuel Aeschlimann sur la seconde circonscription d'Asnières/Colombes Sud.

Manuel Aeschlimann, professionnel de la politique et de la propagande sera-t-il donc le premier député sortant de France à se flatter du soutien de l'UMP Sarkozyste, de l'UDF/Moudem et de l'UDF/Nouveau centre ?

Comme quoi, les partis raisonnent en partis, et ne prennent surtout pas en considération la condition des électeurs, administrés essorés et opprimés par un système communautariste, clientéliste et népotique.

Des militants UMP voteront Ségo

Le Collectif des Militants UMP Asnières (CMUA) me fait parvenir le communiqué suivant :

Asnières-sur-Seine le 20 avril 2007 - Nous adhérons au plus grand parti de France : l'UMP. L'UMP est ravagée par le sarkozysme et ses dérives asniéristes. Nous, membres du collectif des militants UMP Asnières, nous dénonçons le programme d'extrême droite de Nicolas Sarkozy. Nous dénonçons la dérive communautariste et clientéliste de Manuel Aeschlimann et sa famille. Il faut libérer l'UMP de ses mauvais éléments. La rupture de Nicolas Sarkozy est un leurre : toujours plus de conseillers condamnés, de conseillers mis en examens (Manuel Aeschlimann), toujours plus de conseillers impliqués dans des affaires. Nous disons : ça suffit ! Dès le premier tour, nous appelons tous les Asniérois et tous les Français à voter massivement pour le candidat qui défendra les valeurs éternelles de la France. Contre l'extrême droite de Nicolas Sarkozy, contre le communautarisme UMDF de Manuel Aeschlimann, nous, adhérents UMP asnières, voterons pour SÉGOLÈNE ROYAL dès le premier tour. Il y va du salut de la Nation française, une et indivisible.

Asnières : Aeschlimann bénit Génération Écologie

Le courbevoisien Pascal Jourdan a inauguré la permanence électorale de Génération Écologie le 2 février dernier rue de Bretagne avec la bénédiction de la trinité réunie pour l'occasion : le député-maire UMP sarkozyste Manuel Aeschlimann, la conseillère régionale UMP Marie-Dominique Aeschlimann et Claire Perset dont j'ignore les fonctions exactes à la maire d'Asnières-sur-Seine, peut-être directrice de cabinet ou chargée de mission à l'harmonie urbaine (!). (source : nous.aimons.asnieres.free.fr)

Asnières n'est pas Byzance

Deux excellent articles sur le blog asnierois.info : l'un sur le code pénal turc aux portes d'Asnières, l'autre sur l'utilisation du slapping pour attenter à la liberté d'expression. Tout est lié.

Asnières : Aeschlimann bénit l'UDF

Le très UMP sarkozyste et bien mis en examen Manuel Aeschlimann est venu bénir l'inauguration de la permanence asniéroise de Laurent Trupin (UDF). Manuel Aeschlimann, député-maire d'Asnières-sur-Seine, est apparu avec une escorte d'élus UDF en peau de lapin de sa majorité municipale en charpie. Laurent Trupin va ramer pour convaincre les électeurs du cru que voter UDF, c'est voter utile. Nous lui souhaitons bien du courage.

Quant à Manuel Aeschlimann, il n'a fait que s'exercer à trouver un nouveau point de chute potentiel. Ce ne sera pas a première fois. Tourner sa veste pour étouffer les sections qui l'accueillent, il connaît. Les habitants d'Asnières vont patauger : c'est qui l'UDF ? Les copains de Manuel Aeschlimann (Tessier, Penet...) ou Laurent Trupin ? Nous leur souhaitons bien du courage.

Asnières : le maire sarkozyste perd au Tribunal

Le député-maire sarkozyste d'Asnières-sur-Seine, Manuel Aeschlimann avait évincé son maire adjoint délégué au commerce, Laurent Martin Saint-Léon. Au cours d'hésitations dignes de Courteline mâtiné de Kafka, le maire prend une première délibération pour lui retirer sa délégation, puis une autre pour le maintenir dans sa fonction, puis une dernière en septembre 2005 pour le destituer définitivement. Le Tribunal administratif a retoqué les divagations du député-maire par un jugement du 22 décembre dernier : Laurent Martin Saint-Léon a retrouvé sa fonction de maire adjoint. Nous le félicitons. Vive la République.

Asnières-sur-Seine : 8 043 nouveaux électeurs

Le Parisien du 13 janvier nous apprend que la ville d'Asnières-sur-Seine avec ses 8 043 nouveaux électeurs a connu la plus forte progression du département des Hauts-de-Seine, soit +20,44%. Cela représente au total, 47 385 inscrits sur les listes électorales, désormais tous submergés, à quelques rares exceptions près, par la propagande nominative de l'UMP sarkozyste Manuel Aeschlimann et son équipe.

Asnières : Sarkozy sur la pointe des pieds

Nicolas Sarkozy est venu hier soir passer quelques minutes (entre cinq et dix) à Asnières à l'occasion des voeux aux personnalités du cru. il a le malheur en effet d'être le parrain de l'un des enfants du député-maire d'Asnières et mis en examen, Manuel Aeschlimann.

Une visite surprise et honteuse : Nicolas Sarkozy ne peut plus programmer officiellement de visite à Asnières, sans se faire accueillir bruyamment par une opposition au système Aeschlimann chaque jour plus nombreuse.

Il y avait environ cinq ou six cents personnes aux voeux, dont de nombreux figurants UMP appelés à la rescousse des quatre coins du département. Le discours de Nicolas Sarkozy fut un condensé de confiance, travail, famille, patrie. Que du bonheur.


Page précédente | Page suivante


Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

1069v