Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Boulogne-Billancourt : insultes entre amis

Pierre Catalan est très en colère contre notre parti commun, l'UMP. Il est très en colère parce qu'il est très jeune. Il faut qu'il se calme. Cécilia, la première dame de Nicolas Sarkozy, estime qu'il (N. Sarkozy) est entouré par une bande de branquignoles. Vous avez vu quelqu'un faire un collapsus après cette déclaration fracassante ? Non.

Pierre Catalan ne met pas de mots sur ce qu'il subit : la diffamation, la calomnie, la censure, les insultes et la violence, c'est tout simplement et odieusement ça, le fascisme de la France d'après dont nous menace Nicolas Sarkozy avec ses préfaciers fascistes, son Manuel Aeschlimann mis en examen, son Balkany exonéré de 230 K€, son Santini de la dernière heure. Et j'en passe.

Un candidat qui a la trouille de rencontrer les banlieues en dehors de la place Beauvau, c'est la confusion des genres, c'est la démocrature en marche. Que Jacques Chirac se redresse et dénonce cette forfaiture. Que Jean-Louis Borloo récuse haut et fort ce Sarkozy. Non. Non et Non : l'UMP ne doit pas cautionner les dérives autocratiques d'un mec qui bafoue les principes fondamentaux de la République jusque dans la moindre section.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

283v