Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Le grand projet de censure de Nicolas Sarkozy

censureLu dans Matin Plus : «Pour limiter les échanges illégaux, le candidat UMP propose aujourd'hui [8 mars] une implication des opérateurs Internet dans le contrôle du réseau. "Les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) peuvent filtrer le Net et refuser l'accès aux sites, aux éléments qui sont attentatoires aux droits d'auteur", explique Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire. La méthode présenterait le double avantage de réduire les téléchargements délictueux et de promettre la fin de la très impopulaire traque aux internautes «pirates».

Décryptage : pour opérer un contrôle et une censure efficaces de l'internet, Nicolas Sarkozy exige la collaboration des fournisseurs d'accès internet et des opérateurs de téléphonie mobile. Ils doivent interdire l'accè aux sites et aux éléments contraires aux intérêts de la démocrature de Nicolas Sarkozy. Ils doivent mettre à jour leurs filtres quotidiennement à partir de la liste que leur fournit le ministre de la censure, Manuel Aeschlimann. Ils doivent également tenir à la disposition de ce même ministre, l'historique des tentatives d'accès à ces sites interdits.

Quels sont ces sites interdits ? Les P2P pour faire plaisir aux majors, ce qui permet au ministre de la censure de s'exercer tranquillement. Puis ce seront tous les sites de libre expression. Tous. L'expérimentation est en cours à Asnières, le laboratoire des idées de Nicolas Sarkozy pour sa France d'après la rupture. asnierois.org : une douzaine de plaintes. asnierois.free.fr : deux tentatives d'intimidation. asnieres-infos.com : fermé. De nombreux blogueurs traînés en justice (Bruno, Miguel, etc.).



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

755v