Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Rupture : ministres glandeurs

Avant qu'ils ne deviennent des ministres cormorans avec un collier étrangleur, comme dans la grande tradition halieutique millénaire, les ministres de Nicolas Sarkozy glandent. Pourquoi ? Parce qu'ils n'ont toujours pas reçu leur lettre de mission. Que font-ils en attendant ? Ils s'agitent et adoptent une attitude d'attente qui ressemble à s'y méprendre à une attitude de travail. Le 10 juin, nous allons devoir voter pour des ministres glandeurs aux élections législatives ? Non, c'est impossible. Au Havre, Nicolas l'a précisé le 29 mai : ils glanderont jusqu'à la fin des élections, le 19 juin. Après, ils recevront une lettre de mission qui leur fixera des objectifs et qui permettra d'évaluer les résultats. En fait, Nicolas Sarkozy est un amateur, il ne sait pas déléguer, donc il a l'étoffe d'un dictateur : 85 poulets pour le protéger, dont dix du RAID et deux cadors de l'électronique, c'est un premier signe. Des spécialistes de l'électronique ? Le spectre de Mitterrand sous Sarkozy ? Ou pire ?



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

194v