Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Oppression, répression, expulsion

Le député-maire d'Asnières n'est pas un lâche : il est aux abonnés absents pendant que des dizaines de familles africaines se font expulser de leur hôtel, se font charger par les forces de l'ordre et sont obligées de passer la nuit dans le froid, sur le trottoir, femmes, enfants, nourrissons. Aucune aide. Rien.

Le député-maire d'Asnières est-il un positiviste du bois dont on fait les démocratures ? Il signe un arrêté d'expulsion. Et alors ? Il n'est pas responsable de la célérité des forces aux ordres du préfet des Hauts-de-Seine pour déloger des familles des mains d'un marchand se sommeil.

Manuel Aeschlimann et son équipe vous souhaitent de bonnes vacances. Il est UMP sarkoziste, sans cœur et non exempt de reproches.

Des dizaines de familles se retrouvent dans une situation de précarité effarante, inhumaine, odieuse. Mais après tout, ce ne sont que de sales étrangers sans carte d'électeur qui ne voteront donc jamais pour lui...

Il faut virer ce mec. Il faut sauver ces familles, ces hommes, ces femmes, ces enfants. Rendez-vous samedi à 12 heures devant le refuge Le Havre boulevard Voltaire.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

745v