Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Quelle tristesse

Pendant que Manuel Aeschlimann se rendait hier soir au pince-fesses élyséen organisé par Nicolas Sarkozy, le premier président de l'UMP élu au suffrage universel (comprenez qu'il a été élu par des Français, mais n'est pas le président de tous les Français) puisqu'il n'a invité (sur nos impôts) que les députés UMP qu'il cocufie à longueur de jours, de semaines et de mois. Donc je reprends, pendant que Manuel Aeschlimann se rendait, en bon collaborateur actif du communautarisme, au pince-fesses de la communauté UMPiste, il y en a d'autres qui bossaient. Panafieu par exemple.

Françoise de Panafieu lançait en effet sa campagne pour les élections municipales 2008 à Paris, devant environ deux cents personnes, dans le XIXe arrondissement et, curieusement, pas dans son XVIIe. Il n'y avait pas de grand commis du sarkozysme triomphant (ils étaient tous à la soupe) : on se serait cru comme à Asnières, à la galette UMP de cette année, mais moins les vigiles, les milices, les polices et les soupeurs qui viennent chercher leur quignon de pain.

Le candidat UMP du XIXe, Jean-Jacques Giannesini, s'opposera très probablement lors des municipales, au maire socialiste Roger Madec. Giannesini a fait bonne impression, selon les messages que je viens de recevoir. Disons qu'il apparaît comme un homme de convictions, autant que Manuel Aeschlimann, le député-maire d'Asnières, apparaît comme un UMP en «peau de lapin» - pour pasticher l'expression célèbre à propos de Guy Mollet : «Ce socialiste en peau de lapin»

Bernard Debré n'ayant pas répondu à l'appel de civite.free.fr, j'appelle Jean-Jacques Giannesini à se présenter également à Asnières-sur-Seine (petite ville de banlieue), pour la débarrasser de son apparatchik, professionnel ennuyeux de la politique et du communautarisme. J'ai nommé Manuel Aeschlimann, son équipe et ses corbeaux.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

428v