Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Casse-toi, pauvre con

«Casse-toi, casse-toi pauvre con C’est ainsi que le chef de l'État français (Nicolas Sarkozy) a répondu à un homme qui lui disait "touche moi pas", lors de sa visite du salon de l’agriculture.

Le président de la République UMP française est un intouchable : la Justice ne l'agressera vraisemblablement pas pour cet écart de langage.

Justice à deux vitesses ? Je ne l'espère pas. Un citoyen aesniérois, harcelé mille fois publiquement par un édile, a craqué et se serait exclamé (selon les affidés de l'édile) : «Ducon !»

Un poids, deux mesures. Pour ses insultes, Sarkozy ne craint rien, mais les citoyens s'en ramassent plein la gueule. Le citoyen asniérois est convoqué par la Justice. C'est dégueulasse.

Casse-toi, pauvre con.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

572v