Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Régionales

L'ancienne présidente du Conseil des communautés d'Asnières figure donc en quatrième position sur la liste des régionales dans les Hauts-de-Seine. À quoi servait ce Conseil religiotariste des communautés (curé, rabbin, pasteur, imam, etc.) ? Rares sont ceux qui le savent. Marie-Dominique Aeschlimann, conseillère régionale sortante, a obtenu sa quatrième position. Belle performance quand nul ne sait son bilan.

Les têtes de liste dans les Hauts-de-Seine ne font pas envie : Santini le pachyderme, Rama Yade qui s'est discréditée dans son secrétariat aux Droits de l'Homme et en rendant visite à Manuel Aeschlimann, un Roger Karoutchi engoncé dans l'ambition consensuelle, un Frédéric Lefebvre pitoyable diseur de petites phrases.

La mainmise du Président de l'Élysée sur la Nation française devient suffocante. Il faut faire barrage. Dans chaque ville. Dans chaque région. Tant qu'il n'y aura pas de relève à droite pour contrer le sarkozysme, la gauche demeure le seul rempart pour sauver la démocratie locale, les politiques sociales, la défense de l'emploi, la sécurité des personnes et la qualité de la vie. Car, que nous promet Pécresse ? Rien



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

710v