Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

La raclée

Manuel Aeschlimann, député UMP mal noté par la presse avertie, ancien maire d'Asnières, vient de se prendre une raclée devant la Cour d'appel (il compte se pourvoir en cassation). Vendredi 21 janvier 2011, la Cour d’Appel de Versailles a confirmé la culpabilité de quatre prévenus dans l’affaire du festival folklorique de 1998 en les condamnant pour atteinte à la liberté d’accès aux marchés publics. Pour sa part, Manuel Aeschlimann prend 18 mois de prison avec sursis, 20 000 euros d’amende, 12 mois d’inégibilité et se trouve condamné solidairement à payer à la ville d’Asnières qui s’est constituée partie civile : 94 000 euros de dommages et intérêts, 20 000 euros pour atteinte à l’image de la ville, 4 000 euros au titre des frais d’avocat.

Qu'attend la fédération UMP 92 pour le radier définitivement ? Les talents ne manquent pas pour remplacer les loosers.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

321v