Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

OUI, je souhaite la victoire de Nicolas Sarkozy ?

NON, cher Ami, NON, mon cher secrétaire général de l'UMP, NON, mon cher Jean-François, je ne souhaite pas la victoire de Nicolas Sarkozy, ainsi que tu me le suggères dans ton dernier message électronique.

OUI, je souhaite la défaite de Nicolas Sarkozy. Mes amis et collègues de cette droite honnête, intègre, généreuse, laborieuse et éclairée pensent la même chose que moi : une grande partie de ton parti se fourvoie dans le culte de la personnalité et défend l'indéfendable, fût-ce au mépris des Libertés, comme la récente censure des comptes Twitter de l'opposition parodique.

OUI, je souhaite la défaite de Nicolas Sarkozy. Crise ou pas crise, le bilan n'est pas bon. La dette, les invectives («casse-toi pov con» : la crise y est étrangère), les Libertés menacées plus que jamais (la crise y est étrangère), le Service public en berne, les atermoiements en matière de politique internationale (la crise y est étrangère), la nécessaire solidarité inscrite dans le marbre de la Consitution (la crise y est étrangère), etc.

OUI, je souhaite la défaite de Nicolas Sarkozy. Trouve-lui un remplaçant. Tu en connais bien cinq ou six. Certains piaffent : une chance pour la Droite.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

199v