Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

6 mai 2012

Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain, instaurait officiellement le 1er Mai comme « la fête du Travail et de la Concorde sociale ». Le 16 avril 2012 Sarkozy invente la « Fête du vrai travail. » Sa clique, (selon l'expression de Marine Le Pen), avait déjà inventé l'identité nationale (sarkozyste ?), les racines chrétiennes de la France (allez dire ça aux druides). Pour le reste, Sarkozy n'a qu'une parole, celle de la girouette opportuniste sans conviction républicaine :

  • 1991 : « Je suis pour l'immigration zéro. »
  • 2007 : « S'agissant de l'immigration, je veux aussi que les choses soient claires. Je n'ai jamais été, Christine Ockrent, pour l'immigration zéro. »
  • 2007 : « Le pouvoir d'achat est une question centrale. »
  • 2008 : « S'agissant du pouvoir d'achat, qu'est-ce que vous attendez de moi ? Que je vide des caisses qui sont déjà vides ? »
  • 2006 : « Poutine a eu le mérite de conduire la Russie vers la démocratie. »
  • 2006 : « Je préfère me faire photographier avec Bush plutôt qu'avec Poutine ou des chefs d'Etat qui ont du sang sur les mains. »

(Vous en lirez bien plus sur : sornettes.free.fr)

Enfin : pouvons-nous voter pour un candidat dont l'édition italienne de son livre a été préfacée par un post-fasciste ? Non.

Le 6 mai 2012
Sanctionnons Sarko.
Tous aux urnes.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

172v