Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

La délinquance selon Sarlozy

«J'ai passé mon temps à trier et triturer les délits et les infractions pour en jeter des quantités dans la case poubelle. Ça me fout les nerfs.» Qui parle ? Un policier. Je vous fais un dessin ? Les chiffres sur la délinquance proclamés pour marquer le dernier bilan de Nicolas Sarkozy ne sont ni fiables, ni audibles.

À Asnières-sur-Seine par exemple, le sentiment d'insécurité est en hausse et les actes (braquages, vandalisme...) qui corroborent ce sentiment s'accumulent. Mais la contestation des chiffres optimistes et fantaisistes du député-maire UMP sarkozyste, Manuel Aeschlimann, vous emmène directement devant les tribunaux. C'est ce qui est arrivé récemment à un conseiller municipal de l'opposition.

Comme dit le dicton asniérois : la France d'après, c'est Asnières maintenant. Jetez-y un coup d'oeil avant d'enfiler vos T-shirts «Tout devient possible» : l'heure est grave.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

213v