Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Sarkozy commmence sa campagne religieusement

Il aurait pu choisir Ur en Chaldée ou le Mont des oliviers (c'est un peu loin). Nicolas Sarkozy commence sa campagne au Mont Saint-Michel. Il papote avec les religieux du cru pour nous faire comprendre que le principe de laïcité, pilier de la République française, a décidément du plomb dans l'aile. Bientôt le kärscher ?

Il est désormais clair que Nicolas Sarkozy, en bon apprenti monarque absolu, va faire le tour des communautés religieuses et des sectes. Catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans sunnites, musulmans chiites, ismaéliens, juifs, scientologues, adorateurs de l'oignon, etc.

En considérant, dans son discours d'intronisation hier, que nous sommes les héritiers de deux mille ans de chrétienté, il raye d'un trait de plume (comme Philippe Pétain) l'héritage des Lumières et de l'Encyclopédie. Concordet, Diderot, d'Alembert ? Connais pas. L'individu, pierre angulaire des Droits de l'Homme et du Citoyen ? Connais pas. Nicolas ne reconnaît que les adeptes de son parti (en priorité) et des communautés qu'il courtise pour qu'elles lui servent la soupe.

Heureusement que Saint-Michel veille et ne manquera pas de terrasser le dragon Sarkozy avant qu'il ne soit trop tard, plût au Ciel ! Amen.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

161v