Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Optique 2007 ; les défauts de vision raciaux de Sarkozy

Mercredi sur France Culture, Lilian Thuram a trouvé que Nicolas Sarkozy a une vision raciale des choses et des gens. Le footballeur raconte à propos du candidat à la présidentielle : «Il me dit, vous savez, c'est les Noirs et les Arabes qui créent des problèmes dans les banlieues. Et moi je lui dis : non, ce ne sont pas les Noirs et les Arabes qui créent des problèmes dans les banlieues, ceux qui créent des problèmes dans les banlieues, ça s'appelle des délinquants [...] C'est à dire qu'il a une vision raciale des choses et des gens.»

Lilian Thuram poursuit : «Il m'a dit par exemple qu'il avait été le premier à nommer un préfet musulman [...] Ca veut dire qu'il juge les gens par leur religion [...] Maintenant je comprends mieux ses discours sur le communautarisme et tout ça, pourquoi il pense ça.»

Comme à son habitude, Nicolas Sarkozy clame que c'est pas vrai. Comme l'instrumentalisation des RG. Mais quand on habite à Asnières-sur-Seine, son laboratoire pour ses idées, on sait que tout est possible : le fichage, les RG, les pressions, le communautarisme, le racisme positif et tout le reste : censure, propagande et incompétence.

Et puis zut alors ! Il faut bien mettre du racisme dans son discours pour draguer l'électorat d'extrême droite ! Et du communautarisme pour abuser les Français de toutes origines ! On n'attrappe pas les mouches avec du vinaigre.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

v