Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Hauts-de-Seine : Sarkozy lâche l'Epad

Nicolas Sarkozy vient d'abandonner l'Epad dans un triste état. Il en était le président. Comme par hasard, l'Établissement public pour l'aménagement de la région de La Défense (EPAD) se trouve dans une situation financière plus que délicate. L'UMP Roger Karoutchi tente de sauver les apparences et la situation piteuse pour Nicolas Sarkozy en déposant une proposition de loi comme seuls les sarkozystes savent en concocter. Une élue de Nanterre, Marie-Laure Meyer, relève ainsi que la proposition entend :

  • concentrer la gestion du site entre les seules mains des communes de Puteaux, Courbevoie et du Conseil général, oubliant au passage qu'il s'agit d'un site d'intérêt économique régional et européen (le conseil régional et la chambre de commerce et d'industrie sont au CA actuel) et que la loi n'a pas le doit d'obliger des collectivités locales à s'associer entre elles, c'est anti-constitutionnel ;
  • transformer les règles d'urbanisme qui prévalent sur un périmètre d'intérêt général, base juridiques de la création d'établissement publics d'aménagement, en règles d'intérêt public, ce qui reviendrait à essayer de transformer la construction de bureaux, opérations privées en général très rentables pour les promoteurs en opérations assimilables à celle de lycées ou de transports, opérations d'intérêt public sans but lucratif.

Eh oui : tout devient possible avec Nicolas Sarkozy. Ça se passe maintenant. Alors maintenant, imaginez sa France d'après...


Page précédente | Page suivante


Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

v