Dur d'être UMP à Asnières

SERVILE AVEC LES PUISSANTS, IGNOBLE AVEC LES FAIBLES

Copé aux abois

Copé vient de m'écrire : «Avec quelques 2,5 millions de votants selon les dires du PS, la participation a été intéressante. Mais si on prend les 45 millions d'électeurs inscrits, à peine 5 électeurs sur 100 se sont déplacés pour voter aux primaires. A titre de comparaison, la braderie de Lille, chère à Martine Aubry, arrive à réunir chaque année 3 millions de visiteurs...» (je vous laisse repérer les fautes d'orthographe de ce texte indigent)

Mais Copé n'a rien compris : lui et son pote Sarko viennent de se prendre dans les gencives la plus grosse manifestation anti-UMP du XXIème siècle : 2,5 millions de manifestants sages et silencieux, toutes tendances politiques confondues, se sont déplacés pour choisir le meilleur héraut pour en finir avec ce régime honni, pour en finir avec ce régime liberticide, pour en finir avec l'impuissance gesticulatrice. L'UMP s'est pris une taule. Très grosse.

Mais Copé n'a toujours rien compris : des milliers d'encartés UMP n'ont pas accepté en 2007 de devoir choisir entre un sarko et un sarko strictement inéligible au regard du code électoral. Cliquez ici pour en savoir plus : Nicolas Sarkozy n'était pas inscrit sur les listes électorales au 1er janvier 2008. La France a un président illégitime, c'est une première. Il faut que ce soit une dernière.



Généré par Pluxml | Maquillé par Kloobik sous licence CC
Mal retouché par Caton | Illustration de l'homme baillonné : rsf (fair use)
Hébergé par FREE - réclamation - 75371 PARIS CEDEX 08

183v